webleads-tracker

L'action sociale au quotidien

actualités sociales hebdomadaires

Educateur technique spécialisé (ETS)

Le marché de l’emploi

En l'absence de données actualisées, une étude du ministère des Affaires sociales datée de 1998 permet de chiffrer à 18 000 les effectifs de la filière de l’éducation technique spécialisée, soit les éducateurs techniques spécialisés, les salariés occupant la fonction sans être diplômés, les moniteurs d'atelier. Sur ce nombre, 5 000 à 6 000 seraient titulaires du DEETS.

Les débouchés

La profession s’exerce dans tous les lieux où sont accueillis des jeunes et des adultes handicapés ou en difficulté. Les associations constituent l’essentiel des débouchés (95 %), suivies par les entreprises de travail adapté ou protégé, et enfin le secteur hospitalier, en particulier dans les services psychiatriques.

Les évolutions de carrière

Accessible dès un CAP ou un BEP, le DEETS est une excellente voie de promotion sociale. Avec quelques années d’expérience et une formation complémentaire, l’éducateur technique spécialisé peut assurer la responsabilité d’un service. Il peut aussi reprendre des études et préparer les diplômes d’État d’éducateur spécialisé, d’éducateur de jeunes enfants, et d’assistant de service social, pour lesquels il bénéficie de dispenses de deux domaines de formation et des épreuves de certification correspondantes. Il lui est également possible de préparer le certificat d’aptitude aux fonctions d’encadrement et de responsable d’unité d’intervention sociale (CAFERUIS), le diplôme d’État d’ingénierie sociale (DEIS), ou le certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale (CAFDESIS).

Les structures qui embauchent

Chantiers d'insertion, établissements et services d’aide par le travail, entreprises adaptées ou ordinaires, instituts médico-éducatifs, hôpitaux, maisons d'enfants à caractère social, programmes destinés aux personnes sans domicile, ateliers des CHRS.

 

Voir la fiche métier