webleads-tracker

L'action sociale au quotidien

actualités sociales hebdomadaires

Educateur de jeunes enfants (EJE)

Le marché de l’emploi

L’implantation des éducateurs de jeunes enfants reste très dépendante des politiques de la petite enfance développées par les pouvoirs publics locaux. On recense en effet près de 20 000 EJE, dont 60 % exercent dans un cadre communal ou départemental, les autres se répartissant dans les hôpitaux et les différentes associations au service de l’enfance et de la parentalité. Six mois après leur formation, plus de 90 % des EJE sont en poste, parfois sur plusieurs structures différentes.

Les débouchés

La moitié des EJE travaille dans les services d’accueil de la petite enfance, tels que les crèches collectives ou familiales, les jardins d’enfants, les haltes-garderies. Les services hospitaliers et les établissements spécialisés dans l’accueil des enfants handicapés ou en difficulté sociale représentent leurs autres employeurs. On remarque cependant qu’un nombre grandissant de ludothèques, bibliothèques et de centres de loisirs maternels s’intéressent aujourd’hui à leur profil.

Les évolutions de carrière

Après quelques années d’expérience et une formation complémentaire, l’éducateur de jeunes enfants peut diriger une halte-garderie, une crèche, un jardin d’enfants ou un service éducatif. En poursuivant des études supérieures (Caferuis, Cafdesis), il peut devenir chef de service ou directeur d’un établissement social ou médico-social.

Les structures qui embauchent

Communes, départements, hôpitaux, crèches collectives ou familiales, jardins d’enfants, haltes-garderies, ludothèques, bibliothèques, centres de loisirs maternels, foyers de l’enfance, maisons maternelles, centres parentaux, centres d’action médico-sociale précoce, instituts médico-éducatifs, services de protection maternelle et infantile.

 

Voir la fiche métier