webleads-tracker

L'action sociale au quotidien

actualités sociales hebdomadaires

Conseiller en économie sociale et familiale (CESF)

Les missions

Héritiers de l'enseignement ménager du début du 20e siècle, les conseillers en économie sociale et familiale (CESF) ont vu au fil du temps leur métier se transformer de façon radicale. Profession encore fortement féminisée, les CESF sont désormais reconnus à la fois comme des experts et des régulateurs de la vie quotidienne dans ses aspects les plus sensibles : consommation, habitat, insertion sociale et professionnelle, alimentation-santé. 

Toujours sur le terrain, le CESF travaille sur un double registre, préventif et curatif, individuel ou collectif. Comme son titre de conseiller l’indique, son action vise à transmettre des compétences qui vont permettre aux bénéficiaires d’accéder à plus d’autonomie dans leur vie quotidienne.

Son champ d’intervention est quasi sans limite. Il peut aussi bien entamer une démarche d’amélioration de l’habitat auprès d’une famille précarisée, que lui prodiguer des conseils sur l’alimentation en tenant compte des cultures, voire lancer un programme d’alphabétisation d’un groupe de gens du voyage, ou encore assurer des réunions thématiques avec des personnes isolées au sein d’une cité. Son public est par conséquent lui aussi très large (familles en difficulté, personnes âgées sous tutelle, personnes handicapées, adolescents placés en foyer, etc.).

Véritable spécialiste de l’écologie de la vie quotidienne, le CESF est aussi en mesure d’identifier les priorités d’action sur un territoire, telle que l’organisation du recyclage des déchets, et de faire évoluer les réponses des institutions dans son champ d’intervention. Ce dernier aspect de développement social rattaché à sa fonction peut l’amener à co-construire les solutions avec les habitants, en lien avec un large réseau de partenaires composé d’acteurs de la ville, de travailleurs sociaux et d’élus locaux. 

Profil et compétences :

La rigueur quasi scientifique qui caractérise l’intervention du conseiller en économie sociale et familiale nécessite un profil très particulier. Outre une volonté de s’impliquer dans la réalité sociale la plus concrète qui soit, le CESF est d’abord et essentiellement un pédagogue. Ses capacités d’explication, de communication et de synthèse font sa pertinence, tant auprès des usagers que des institutions qui le mandatent.

Conditions d’accès / les prérequis :

Le diplôme d’État de conseiller en économie sociale et familiale (DECESF) se prépare classiquement après le Brevet de technicien supérieur « économie sociale familiale » (BTS ESF). Mais l’entrée en formation est également possible pour les titulaires de l’un des diplômes suivants :

Dans tous les cas, les candidats doivent passer des épreuves de sélection destinées à vérifier leur aptitude et leur motivation. À noter que, dans la plupart des écoles du travail social, une commission d’admission se prononce sur la liste des non-titulaires du BTS ESF admis à suivre la formation.

La formation

Diplôme d’État de niveau III

La durée de la formation varie en fonction des diplômes déjà obtenus. La formation des titulaires du BTS ESF comprend 540 heures d’enseignement théorique assurées à l’école, et 560 heures de stage (4 mois) effectuées sur un site qualifiant.

Pour les autres candidats, le directeur de l’établissement établit un programme de formation individualisé au regard des diplômes obtenus ou des domaines de compétences déjà validés.

Au cours de sa formation, l’étudiant se familiarise avec les différents aspects du développement territorial, de l’accompagnement individuel ou collectif et de l’analyse des besoins des usagers.

Le DECESF est organisé en quatre grands domaines de compétences qui font chacun l’objet d’une épreuve de certification :

  • Conseil et expertise à visée socio-éducative dans les domaines de la vie quotidienne.
  • Principes et techniques de l’Intervention sociale.
  • Communication professionnelle.
  • Implication dans les dynamiques partenariales, institutionnelles et interinstitutionnelles.

Le DECESF est accessible par la voie de la validation des acquis de l’expérience (VAE).

Voir la fiche conseil

Une réforme du diplôme de CESF est toujours attendue, depuis plusieurs années. Nécessaire pour accéder à sa préparation, le BTS ESF a, d'ailleurs, été réformé en 1999 pour tenir compte de l'évolution du métier, avec notamment l'ajout de modules supplémentaires, comme celui traitant de la méthodologie du travail social.