webleads-tracker

L'action sociale au quotidien

actualités sociales hebdomadaires

Conseiller conjugal et familial

Les missions

Le conseiller conjugal et familial peut sembler atypique dans le paysage du travail social, et pourtant... Face à la demande grandissante d’accompagnement de couples en difficulté qui parviennent aux centres d’éducation familiale ou de Planning familial, la figure de ce spécialiste de la relation conjugale s’est progressivement imposée. 

Son rôle est d’aider les personnes à faire le point dans le cadre d’entretiens conduits en individuel, en couple ou en famille. Formé à l’écoute active et la gestion des conflits, il intervient sur les situations les plus délicates : difficulté à trouver sa place dans le couple, violences conjugales, adultère, jalousie, appauvrissement de la sexualité, hostilité d’un conjoint à l’adoption d’un moyen de contraception, ou tout simplement inquiétudes à l’annonce d’une grossesse. 

Dans des consultations d’une heure environ, il guide les personnes dans l’expression de leurs sentiments, recherche leurs attentes et, dans la plus totale neutralité, tente d’explorer avec elles les choix ou les solutions possibles. Avec leur accord, il peut orienter une situation vers le réseau d’acteurs sociaux et médico-sociaux du territoire.

Hors de son cabinet, le conseiller conjugal et familial a également un rôle de sensibilisation. Il participe à des animations collectives, notamment en milieu scolaire et dans les maisons des jeunes et de la culture, sur les questions relatives à la vie relationnelle, affective, sexuelle et sur la prévention de l’infection par le V.I.H.

Mi-thérapeute, mi travailleur social, le conseiller conjugal et familial est tenu au secret professionnel. Il a de plus l’obligation de s’engager dans une supervision de sa pratique avec un professionnel de son choix.

Profil et compétences :

Inscrit dans la tradition des centres d’éducation familiale (laïques ou catholiques), le conseil conjugal et familial revêt forcément une dimension militante. Mais ses outils quotidiens sont d’abord ceux de la psychologie, du recul, ainsi qu’un profond respect pour les choix de vie sous toutes leurs formes.

Conditions d’accès / les prérequis :

Depuis un décret de 1993, le conseiller conjugal et familial doit obligatoirement posséder « l'attestation de qualification au conseil conjugal et familial ». Pour accéder à cette formation, le candidat doit être titulaire d’un diplôme d’État professionnel ou universitaire dans les domaines médical, paramédical, social, éducatif, psychologique, juridique, d’animation. 

Il doit de plus satisfaire à des entretiens, dont au moins un avec un psychologue, dans le but d’évaluer ses motivations, sa capacité d’évolution personnelle, et l’aptitude au travail en équipe.

La formation

Attestation de qualification

La formation au conseil conjugal et familial se déroule en alternance sur deux années. Elle comprend 400 heures d’enseignement théorique et deux stages de 40 heures. Des allégements peuvent être accordés en fonction des qualifications ou de l'expérience du candidat.

La formation aborde trois domaines :

  • conseil dans le domaine de la vie conjugale et familiale,
  • pratique et méthodologie de l'entretien de conseil, de la communication et de l'animation de groupe,
  • place, rôle et fonction du conseil conjugal et familial dans l'action sociale et médico-sociale.

Les capacités acquises sont évaluées en cours de formation et la certification fait l’objet de trois épreuves :

  • un rapport de stage assorti d’une appréciation des responsables de stage,
  • un travail de réflexion personnel écrit,
  • un entretien ou bilan individuel en fin de formation.

 

Voir la fiche conseil