webleads-tracker

L'action sociale au quotidien

actualités sociales hebdomadaires

Moniteur éducateur

Les missions

L’histoire des moniteurs éducateurs remonte aux chantiers de jeunesse, apparus après guerre pour s’occuper de l’« enfance inadaptée ». Ils ont conservé de cette origine une approche très concrète de l’éducation. 

La mission d’un moniteur éducateur est de soutenir dans leur quotidien tout type de public en difficulté sociale, physique ou psychique, quel que soit l’âge. Son objectif premier est de permettre aux personnes de développer leur capacité d’adaptation et leur autonomie. 

L’action d’un moniteur éducateur s’inscrit dans le cadre d’un projet de service. Dans un internat accueillant des adultes souffrant de déficiences intellectuelles, il stimule les résidents tout au long de leurs journées, anime des ateliers, assiste aux repas. Auprès d’enfants handicapés, il gère le soutien scolaire et met en place des supports éducatifs (atelier d’expression orale, dessin, mobilité corporelle). Dans les foyers de l’aide sociale à l’enfance, son rôle est de suppléer les parents dans les actes de la vie quotidienne. Auprès de personnes très dépendantes, il planifie leur journée pour maintenir des repères et les aide à accomplir par eux-mêmes les gestes essentiels du quotidien, comme la toilette et les repas. 

Il veille également à la qualité de l’animation dans l’institution et peut être responsable de l’organisation d’activités de loisirs et de sorties culturelles ou touristiques.

Travaillant sous la responsabilité d’un chef de service, le moniteur éducateur construit ses interventions en complément de celles des éducateurs spécialisés et en liaison avec une chaîne d’intervenants sociaux, éducatifs, ou sanitaires (assistant de service social, aide médico-psychologique, aide-soignant, médecin, psychologue). Dans ce cadre pluridisciplinaire, il contribue à l’élaboration, à la mise en œuvre et au suivi des projets personnalisés des personnes accompagnées.

Profil et compétences :

Une assistance si concrète à la vie des personnes fragilisées nécessite une grande disponibilité, en même temps que beaucoup de créativité et de sens pratique. Éducateur à part entière, le moniteur éducateur est aussi un pédagogue. Il doit être capable d’autant de souplesse que de fermeté s’il veut servir de repère aux publics souvent difficiles dont il partage le quotidien.

Conditions d’accès / les prérequis :

Aucun diplôme particulier n’est demandé pour préparer le diplôme d’État de moniteur éducateur (DEME). Toutefois, chaque établissement de formation peut imposer ses propres critères d’admission. En règle générale, une première expérience bénévole ou salariée dans le travail social représente un atout.

Les épreuves d’admission comprennent :

La formation

Diplôme d’État de niveau IV

La formation se déroule sur deux années. Elle se compose d’un enseignement théorique de 950 heures en centre de formation, et de deux à trois stages pratiques, d’une durée totale de 7 mois minimum, effectués auprès de publics différents.

Quatre grands domaines de compétences sont abordés durant la formation : 

  • l’accompagnement social et éducatif spécialisé,
  • la participation à l’élaboration et à la conduite du projet éducatif spécialisé, 
  • le travail en équipe pluriprofessionnelle,

l’implication dans les dynamiques institutionnelles.

L’examen final comprend une épreuve écrite et trois épreuves orales (démarche éducative, expérience de stages, et dossier de pratiques professionnelles)

Le DEME est accessible par la voie de la validation des acquis de l’expérience (VAE) et de l’apprentissage.

Voir la fiche conseil