Menu
S'identifier

Etrangers I Nord I 18.04.2017

Destruction du camp de Grande-Synthe : les CAO sollicités

Dévoré par les flammes, le camp qui hébergeait 1500 réfugiés dans la banlieue de Dunkerque ne sera probablement pas reconstruit. C'est en tous les cas ce que le ministre de l'intérieur, récemment nommé à la fonction, a déclaré en visitant le site. Que proposer alors à ces personnes ? Les uns appellent à les "réorienter" vers les centres d'accueil prévus à cet effet sur le territoire métropolitain tant dis que les autres réclament la construction de plusieurs lieux d'accueil dans la région, partant du constat que l'objectif d'une majorité des migrants est de joindre le Royaume-Uni.

Auteur

  • Marion Esquerré

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format